gonzesse


gonzesse

gonzesse [ gɔ̃zɛs ] n. f.
• 1811; fém. de gonze
Fam. Femme, fille. Une belle gonzesse. Sa gonzesse. nana, 1. poule.

gonzesse nom féminin (de gonze) Populaire Femme, fille. Nom injurieux donné à quelqu'un qui se comporte comme un lâche.

gonzesse
n. f. Fam. Femme, jeune femme.

⇒GONZE, subst. masc.; GONZESSE, subst. fém.
A. — Gonze, subst. masc., arg. Homme en général, individu. Synon. pop. gars, mec, type. Quelque honnête chrétien, de ceux que les uns appellent un gonze, les autres un bon chaland (NERVAL, Nouv. et fantais., 1855, p. 190). Lili avait vu Angelo et deux gonzes s'approcher du bar (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 79).
B. — Gonzesse, subst. fém., arg. et pop.
1. Femme en général; fille, parfois de mœurs légères; maîtresse. Une belle gonzesse. La taille au-dessus, encore, avec un brin de fesse, un brin de téton et puis tout à l'avenant, alors, ça devient très bath et c'est proprement une gonzesse (DUHAMEL, Désert Bièvres, 1937, p. 218). À nous les poules de luxe et les stars des capitalistes! Les gonzesses sont avec nous! (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 195) :
LE CAPITAINE, saisit Clarisse. — Et ça... Cette chevelure, ces épaules, ces hanches, toute cette valeur veloutée de cadences, toute ton opérante merveille de gonzesse, tu me la rendras peut-être aussi, un jour...
AUDIBERTI, Quoat, 1946, 1er tabl., p. 43.
2. Péj. [Terme d'injure] Homme lâche, couard. Taisez-vous, gonzesse, je vais vous corriger (DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 185). Feignants... Couillons... (...) Gonzesses... On règlera ça (AYMÉ, Vogue, 1944, p. 124).
REM. 1. Goncier, subst. masc., arg. Synon. de gonze. En l'absence du mec Mauriac qui bisque, boude et se caille l'hémoglobine dans sa planque, à ce qu'avancent des gonciers avertis de la chose littéraire (SIMONIN ds Arts-Spectacles, 23 nov. 1955 cité par J. DAUVEN, Jean Cocteau chez les sirènes, Monaco, Éd. du Rocher, 1956, p. 95). 2. Gonzier, subst. masc., arg. Synon. Les gonziers du troisième bataillon qu'en foutent jamais une ramée (DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 85).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Formes gonce (cf. QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 17), gonse (cf. CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 512) et gonsesse (cf. HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 57). Étymol. et Hist. I. 1628 conce du castuz « homme qui vide les ordures de l'hôpital » (O. CHEREAU, Le Jargon ou Lang. de l'arg. réformé ds SAIN. Sources t. 1, p. 193); 1684 gonze « gueux » (LA FONTAINE, Ragotin, IV, 1 ds Œuvres, éd. H. Régnier, t. 7, p. 355); 1753 « individu » (J.-J. VADÉ, Le Bouquet du Roy, p. 21). II. 1811 gonzesse « femme » (chanson d'apr. ESN.); ca 1821 id. (Le Jargon ou Lang. de l'arg. réformé pour l'instruction des bons grivois, p. 7). I empr. à l'ital. gonzo « individu stupide », attesté dep. av. 1561 (Bandello ds BATT.), d'orig. inc. (FEW t. 22, p. 14a). II dér. de I, suff. -esse2. Fréq. abs. littér. : 32. Bbg. CHAUTARD (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 84. - HOPE, 1971, p. 446. - SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 148, 293.

gonzesse [gɔ̃zɛs] n. f.
ÉTYM. 1811; fém. de gonze.
1 Fam. Femme, fille (notamment en tant qu'objet sexuel pour l'homme). || Une chouette gonzesse.
1 Elle craignait pour lui la caserne. M. Colombin rigolait : « Oh ! ça, c'est la belle vie, pour sûr. Et qu'est-ce qu'il y a comme gonzesses. »
Aragon, les Beaux Quartiers, II, IX.
La gonzesse d'un homme, sa gonzesse, femme, épouse, compagne, maîtresse.
2 Ce sont quatre ivrognes qui tiennent le boulevard, mal éclairé, sans un sergent de ville, et où personne ne passe, que nous deux. J'entends : — A-t-il l'air gourde avec sa canne et sa gonzesse ! — Je crois que c'est de nous qu'ils parlent, me dit-elle.
J. Renard, Journal, 9 févr. 1897.
2 Péj. Homosexuel passif.Homme lâche (t. d'injure). || Va donc, eh gonzesse !Spécialt. Donneur. Salope.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gonzesse — f Fille ou femme. • Ça fait trois ans que je le prends pour un homme, et il a même pas le courage de s’expliquer avec une gonzesse. • – C’est inouï, les gonzesses!... Vous faites une gueule d’enterrement dès que ça marche pour les mecs! …   Le petit dico du grand français familier

  • Gonzesse — Femme Pour les articles homonymes, voir Femme (homonymie). Dessin d une femme tel qu il figure sur Pioneer 11 Une femme est un individu de sexe …   Wikipédia en Français

  • gonzesse — n.f. Femme, épouse (plus fam. que péjor.). / Homme sans énergie, lâche …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • gonzesse —    Fille ou femme de mœurs beaucoup trop légères; fille publique même.        Allumer tous les soirs la chandelle de l’hyménée en faveur d’un tas de gonzesses...    LEMERCIER DE NEUVILLE.         Ils entretienn’nt des gonzesses    Qui loge’ à la… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • gonzesse — nf. => Fille …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ma Gonzesse — Album par Renaud Sortie 1979 Durée 34 min 49 s Genre(s) Chanson française Producteur(s) Jacques Bedos Label …   Wikipédia en Français

  • Ma gonzesse — Album par Renaud Sortie 1979 Durée 34 min 49 s Genre Chanson française Producteur Jacques Bedos Label …   Wikipédia en Français

  • Ma gonzesse — is the third studio album from French artist Renaud. It was released in 1979 by Polydor.Track listing …   Wikipedia

  • Liste Des Chansons De Renaud — Voici une liste non exhaustive des chansons écrite par ou pour Renaud. Les chansons hors albums (celles de l album « Introuvables » compris) et celles encore jamais enregistrées sont dans des tableaux séparés. Les reprises ne sont pas… …   Wikipédia en Français

  • Liste des chansons de Renaud — Voici une liste non exhaustive des chansons écrites par ou pour Renaud. Les chansons hors albums (celles de l album « Introuvables » compris) et celles encore jamais enregistrées sont dans des tableaux séparés. Les reprises ne sont pas… …   Wikipédia en Français